25 mars 2016

Dibi Dobo est un auteur, compositeur, interprète béninois, dans un style qu’il qualifie lui-même de « dibitique » : le mariage de tous genres musicaux allant du rap à la world music en passant par le rnb et l’afropop.

Dibi correspond à D et B en anglais, phonétiquement, et Dobo, correspond également à D et B mais en fon (une des langues du Bénin). DB correspond à Décibel.

Passionné depuis sa plus tendre enfance par la musique, ce n’est que plus tard qu’il reconnaît sa passion et décide de se lancer publiquement dans cette voie. Adolescent, il se prend à chanter en cours. Il fait alors la connaissance de plusieurs jeunes rappeurs, avec lesquels il formera le groupe Def Lyrix en 2003. Le groupe sortira un maxi de 5 titres au titre éponyme (qui passera sur les chaînes de radio béninoises) entre Seed Prod et le Skool Skull. Jusqu’en 2006, Def Lyrix participe à de nombreuses scènes underground et prestations dans les journées culturelles. Mais les membres du groupe seront dispersés au quatre coins du monde. Dibi Dobo se lance alors dans la voie du solo.

Il entame alors des collaborations avec divers artistes : il collabore sur scène avec Kaysee Edge Montejano. En 2006 il est vainqueur du Concours Rap de Psi avec Big Snow. À partir de 2007, il collabore avec Duce. La même année, il est projeté sur le devant de la scène par sa prestation sur le festival Africa sans Sida. Champion du concours Rap d’AURA (Artiste unis pour le Rap africain), un collectif financé par Plan International en 2008, il remporte une enveloppe de 1 000 € pour sa victoire.

En mars 2008, il participe à la 18e édition des Faso Hip Hop Awards à Ouagadougou, Burkina Faso, aux côté des Kaysee Edge Montejano. La même année, il participe aux projets de Priv8 Club, Kayse Edge Montejano, Kaizah, Jay Killah, S@m, Kinzah… Citons par exemple : « Bénin oh no ! » de Jay-Killah feat. E-Nasty, S@m et Dibi Dobo. Il rejoint le Collectif Afropop. En 2008, il est en représentation au Centre Culturel français de Cotonou et reçoit le prix de la meilleur chanson pour le concours stop Sida du magazine Amour et Vie organisé par le ministère de la culture.

En 2009, Dibi Dobo sort les singles Gomé et Ezo. La même année, il gagne le concours Rap Enough Cry, concours hip hop lancé par Shinny A., un artiste béninois résidant à Londres, Royaume-Uni. En 2009, il tourne le clip Wini Wini avec Boss Playa, et le clip de Mahu réalisé par Cartouche et monté par l’Ivoirien Killer. Il reçoit le prix du meilleur single de l’année 2009 aux R&R Awards, la plus grande distinction de rap et rnb au Bénin., un événement qui précède le Festival Hip Hop Kankpé. En août 2009, Dibi Dobo assure la première partie du concert de Sheryfa Luna à Abidjan, Côte d’Ivoire. À partir de 2009, Dibi Dobo entame sa collaboration avec le label Nouvelle Donne Music, qui a Kodjo Hougbeme à sa tête. À la fin de l’été 2009, il est sur la scène du Festival Y’ello Summer 2009 16 et en décembre, il fait salle comble au Hall des Arts de Cotonou, Bénin.

En avril 2010, il est nominé aux Kora Awards 201018 à Ouagadougou, Burkina Faso dans la catégorie révélation.

En mai, son album Soyimavo sort officiellement. On le retrouve également sur le plateau de l’émission « Samedi soir c’est Show » au Bénin. Il donne un concert hip hop live « rayon de soleil » au Hall des Arts ( ?) Puis il entame une tournée au Gabon début d’août : VIP Night Club, Pakito Café, Hollywood Café et Warhol Night Club à Libreville, une tournée organisée par Baron Prod. Puis on le retrouve en Côte d’Ivoire dans l’émission Tempo (Côte d’Ivoire) avec DJ Arafat, puis en Show case au Lifestar d’Abidjan et en qualité de guest star du concert « Affaire de Yorobo » de DJ Arafat au Palais de la culture d’Abidjan.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Laisser un commentaire